Née un 17 octobre//Rachid Benzine

 05 juillet 2019   22h10   Théâtre   20/14/10 €   1h15   Tout public   2019 
Compagnie
Kalaam

Mostefa, son fils Reda et sa petite fille Marie Myriam vivent ensemble dans un vieil appartement de Nanterre. Une famille qui s’aime sans vraiment se connaître. A travers un événement tragique occulté des mémoires vont se heurter les imaginaires et les représentations de chacun sur la France, l’Algérie, l’intégration, l’indépendance, le racisme, le monde capitaliste, les libertés … et les identités.

Parce que les pères ont souvent préféré cultiver l’oubli de leurs blessures et de leurs luttes pour libérer leurs enfants du poids de leurs rancunes, les héritiers de l’immigration ont dû naviguer seuls pour trouver leur propre identité et leur propre récit personnel. Mais peut-on réellement se construire en toute liberté, dans l’oubli du passé des siens ?

Cette pièce de Rachid Benzine raconte comment les non-dits peuvent être déliés, mais restitue aussi avec beaucoup d’humour, de tendresse et de profondeur, l’histoire des anciens, des premiers immigrés, et de leurs luttes tues ou oubliées !

C’est cette puissance réparatrice de la mémoire que Née un 17 octobre vient mettre en lumière.

 

Relâche les jeudis 11, 18 et 25 juillet.

La presse en parle
« Du rire et des cicatrices » L’Est Républicain « Mounya Boudiaf fait parler la mémoire » Le Courrier Picard